Comment la double contrainte peut être déjouée avec le coaching informel.

On l’a tous vécu : cette sensation d’être pris au piège dans une situation où quoi que l’on fasse, on a l’impression d’avoir tort. La double contrainte !

Tu te souviens peut-être d’une réunion qui t’a laissé frustré, ne sachant pas comment répondre. Impossible de choisir une bonne réponse. Deux injonctions contradictoires.

Ou peut-être que, en tant qu’entrepreneur, tu as déjà perdu des clients sans vraiment en comprendre la cause, sans problème apparent.

Ce sentiment d’être coincé, cette confusion que tu as vécu, cette peur d’agir parce que chaque action semble contradictoire… cela a une explication.

Il y a une structure cachée derrière ces moments d’impuissance, de souffrance.

C’est un principe psychologique que tu as peut-être déjà rencontré sans le savoir : la double contrainte (ou double bind en anglais). Une notion qui peut faire basculer le destin de ta carrière ou de ton entreprise.

Explorons en profondeur cette notion de double contrainte. et te donner des clés pour la comprendre, l’identifier et surtout, apprendre à mieux communiquer. Car même si la double contrainte peut sembler un labyrinthe sans issue, sans logique il existe des stratégies pour éviter d’être paralysé par ce type de situation.

I. Le dédale des double contraintes : Exemples concrets

Cas n°1 : L’entrepreneur et l’équilibre entre innovation et conformité

Imagine-toi en tant qu’entrepreneur indépendant, audacieux et passionné par ton projet. Tu as l’ambition d’apporter quelque chose de nouveau, de changer le jeu, d’innover.

Mais, ton esprit, tes pensées vont t’autosaborder en créant des options paradoxales.

D’un coté, l’innovation est la clé de la différenciation, de la création de valeur et de la croissance. Il faut oser, prendre des risques, sortir des sentiers battus.

De l’autre, tu es confronté à la nécessité de te conformer. Les investisseurs cherchent des modèles d’affaires éprouvés, les clients veulent des produits et services qu’ils peuvent facilement comprendre et utiliser, les régulateurs imposent des normes et des standards.

Bref, l’injonction est forte pour te conformer aux attentes et normes établies du marché.

Te voilà pris dans un dilemme.

Victime des choix que tu t’e créé aucune solution n’est bonne.

  • Si tu te concentres trop sur l’innovation, tu risques de t’éloigner trop des attentes du marché.
  • Si tu te conformes trop, tu risques de te perdre dans la masse.

C’est une double contrainte typique dans le monde de l’entrepreneuriat. Ton stress va augmenter car tu t’es mis tout seul en situation d’échec. Un schéma classique ou ton choix est lié à tes idées et ton langage. 

Cas n°2 : Le cadre et le dilemme entre autorité et autonomie

Voyons cette histoire différente d’un cadre dans une entreprise.

Sa mission, son rôle est de faire en sorte que son équipe fonctionne bien et atteigne ses objectifs. Le changement nécessaire au sein de son équipe passe par la réussite individuelle de chacun et une résolution forte de respecter les obligations de l’entreprise.

• D’un côté, il a besoin d’exercer ton pouvoir pour maintenir l’ordre, garantir la productivité et assurer que les règles et les procédures sont respectées. Cette injonction est inhérente à son rôle de cadre.

• De l’autre côté, il lui faut tenir compte du besoin d’expression individuelle. Encourager l’autonomie de ses collaborateurs. C’est un autre rapport avec ses équipes, d’autres comportements de management afin de les motiver, leur donner la liberté de prendre des initiatives, de s’exprimer, de faire preuve de créativité.
Autrement dit, il est censé minimiser son autorité.

La tension entre ces deux résultats attendus contradictoires sont les éléments d’une de double contrainte complexe.

Tenter de privilégier trop l’autorité, c’est risquer d’étouffer l’initiative et la motivation de l’équipe. Trop encourager l’autonomie, pose la question du contrôle, de la perte d’influence et le possible effondrement de la productivité.

Ainsi, entrepreneur ou cadre, la double contrainte peut être un défi majeur. Elle reste une source importante de grave dysfonctionnement en entreprise comme dans la famille.

Double contrainte choix impossible
  • facebook
  • twitter
  • pinterest
  • gmail
  • printfriendly

II. La double contrainte : origine, structure et implications

La double contrainte est introduite par Gregory Bateson, auteur, anthropologue, psychologue, et membre fondateur de l’école de Palo Alto, dans les années 1950. Bateson aussi un des fondateur de l’approche systémique a formulé cette théorie alors qu’il travaillait sur pathologie de la schizophrénie, cherchant à comprendre les mécanismes de communication qui pourraient être à l’origine de ce trouble mental. 

Il a observé que les patients schizophrènes semblaient souvent en présence de messages paradoxaux, contradictoires. Ils se retrouvent dans un système familial où s’opposent des messages contradictoire ou il est impossible de bien répondre.

Ces messages pouvaient être à la fois explicites et implicites :

  • Un premier propos est incompatible au  second : « Tu es libre de faire le métier que tu veux, mais fini tes études d’ingénieur mon fils ! »

  • Un propos opposé à une sensation, une émotion : « Tu ne m’offres plus jamais de fleurs ». Ici l’énoncé même empêche d’avoir une réponse naturelle. Soit, il offre des fleurs, mais ce n’est pas spontané et les deux se demanderont si c’était simplement par ce qu’il y a eu la plainte. Soit, il ne le fait pas et cela confirme la plainte.

Survivre dans un milieu ou les injonctions sont nombreuses, sans avoir de symptomes schizophéniques est un vrai défi.

Un exemple classique de double contrainte que nous pouvons lire dans un livre de Paul Watzlawick. Une femme qui aime son mari lui fait un cadeau :

Elle offre à son mari deux cravates, une rouge et une bleue Le lendemain matin, pour aller travailler, il décide de mettre l’une des deux. Il décide de porter la rouge. Lorsque sa femme le voit, elle l’interpelle pour lui dire : « Ah ! je savais bien que tu n’aimais pas la bleue », créant ainsi une situation paradoxale pour le mari.

Dans cette situation, quoi que fasse le mari, il se trouve dans une position perdante :

– S’il choisit l’une des cravates, c’est bien la preuve qu’il n’aime pas l’autre ;

– S’il n’en choisit aucune, il pourrait sembler qu’il n’aime aucun des cadeaux de sa femme.

C’est un exemple simple, mais très évocateur de ce que peut être une double contrainte, où il est incapable de satisfaire une demande sans générer un conflit ou une insatisfaction.

À cela s’ajoute le choix socialement possible, tu pourras explorer la théorie de l’identité sociale pour plus d’infos.

Pourrait-il s’en sortir par une troisième solution  : 

– porter les deux (humour, ou rupture de patern)

– Méta-communiquer comme nous allons le voir.

Cette structure de la double contrainte a ensuite été largement utilisée en thérapie, notamment par Paul Watzlawick, un autre membre de l’école de Palo-Alto. Le but est alors d’aider les patients à identifier les double contraintes qui leurs sont imposées afin de leurs apprendre à les gérer. 

Mais la double contrainte n’est pas seulement présente dans les relations familiales ou en thérapie. Elle peut se produire dans toutes sortes de situations, y compris dans le monde du travail. Souvent la dynamique pathologique parent-enfant équivaut a celle de patron-salarié.

C’est une généralisation bien entendu. La relation mère-enfant reste totalement différente.
Mais d’un point de vue systémique la dynamique est la même. L’approche thérapeutique laisse place a une approche coaching.

Et, c’est là que cela devient vraiment intéressant pour nous en tant qu’entrepreneurs ou managers.

III. Comment gérer la double contrainte : la méta-communication

Le moyen de sortir d’une double contrainte est de la reconnaître et de la nommer, ce qui permet de la mettre à distance et de changer de niveau de communication.

La méta-communication, seule issue

C’est ce que l’on appelle la méta-communication. C’est-à-dire, communiquer sur la communication. C’est le fait de parler du message lui-même, de sa structure, de sa signification implicite, plutôt que du sujet explicite du message.

Gregory Bateson, en définissant le concept de double contrainte, a également développé cette notion de méta-communication. 

Il s’agit de communiquer sur le type de lien qui unit les personnes en interaction.

Cela permet de dépasser le conflit apparent pour se focaliser sur la structure du lien et les paradoxes qu’il contient.

Par exemple, dans une situation de double contrainte, dire : « Je sens que je suis pris au piège entre deux injonctions contradictoires » est une forme de méta-communication.

Cela ne signifie pas pour autant que la double contrainte disparaît instantanément.

Comme le souligne Paul Watzlawick, le simple fait de mettre en lumière la double contrainte ne la résout pas. Mais, elle permet de rendre le problème plus clair, de le nommer et donc de le rendre plus gérable.

Et, c’est un premier pas essentiel.

Double contrainte dans le monde du travail

Dans le contexte du travail, la méta-communication peut être un moyen puissant pour sortir des doubles contraintes. Par exemple, un manager pourrait dire à son équipe :

« Je comprends que vous vous sentez tiraillés entre le besoin d’innover et la nécessité de respecter les règles. Je ressens aussi cette tension. Comment pouvons-nous travailler ensemble pour modifier cette situation ? ».

Avec ces mots, il met en lumière la double contrainte, il rend la discussion plus ouverte. La mise à plat permet de prendre le recul nécessaire et s’offrir le temps d’envisager d’autres réponses.

Cela renforce la cohésion du groupe face à ce dilemme.

En conclusion, la double contrainte est un concept riche et puissant qui nous permet de mieux comprendre la complexité des situations humaines, qu’elles se déroulent dans la sphère privée ou professionnelle. La méta-communication offre une façon de gérer ces paradoxes en les rendant.

L’apport de la systémique (que tu peux lire ici) est une approche permettant de mieux analyser, déceler les doubles contraintes.

Partie IV : Gérer l’informel grâce au coaching

Double contrainte et coaching informel : Éviter les pièges

Appliquer le concept de la double contrainte dans le coaching informel est une manière de résoudre les situations complexes sans que cela ne se transforme en un cercle vicieux.

Le manager ou l’indépendant qui se forme aux coaching informel est en mesure de déceler et de comprendre ces situations de double contrainte, ce qui lui permet de prendre les décisions appropriées et d’éviter les pièges potentiels.

Cela montre aussi que l’on s’intéresse à ses clients et partenaires, tout en restant dans une démarche d’échange et de dialogue, sans stigmatiser.

Par exemple, dans une situation où un client réclame une livraison rapide d’un produit sans souhaiter augmenter son budget, un manager formé au coaching informel peut intensifier ses compétences pour discerner cette double contrainte. 

Il a alors la possibilité de négocier de manière plus efficace, de dénicher une solution qui plaît à toutes les parties tout en respectant leurs contraintes. Cette quête d’un consensus véritable instaure une relation de confiance où chacun se sent en sécurité pour avancer.

Amélioration de la communication et du management

Le coaching informel, incorporant l’usage de la méta-communication, s’avère précieux pour contourner les obstacles inhérents à la communication. Son utilité est particulièrement marquée dans le contexte du management et des interactions avec les clients et partenaires, respectant leur identité unique.

Voici quelques avantages :

  • Maniement efficace des contradictions : En détectant les doubles contraintes et en apprenant à les naviguer avec intensité, on peut éviter les conflits et les malentendus.
  • Élévation du professionnalisme : La capacité à manœuvrer dans des situations paradoxales témoigne d’une grande maturité et d’une sensibilité systémique aiguë, ce qui renforce la notoriété et le respect envers l’individu.
  • Optimisation des relations interpersonnelles : Comprendre et respecter les contraintes des autres instaure une communication supérieure et une collaboration plus fructueuse.

Développement du leadership et de la confiance en soi

Exploiter avec finesse les outils de méta-communication, c’est donner une nouvelle intensité à son leadership.

Cette capacité à soutenir de manière subtile et informelle les autres pour résoudre leurs défis est un moyen précieux pour tisser des liens de confiance et de respect mutuel.

Cette reconnaissance n’est pas liée à la position hiérarchique, mais découle d’une compétence avérée et de l’habileté à apporter des solutions dans un contexte complexe.

Le coaching informel peut être perçu comme une forme d’évolution personnelle naturelle.

En plongeant dans ce processus, on ouvre la porte à une meilleure compréhension de sa nature. Cela inclut la possibilité de naviguer avec agilité à travers ses propres réactions face à des situations délicates.

C’est une forme de travail intérieur qui dépasse la simple navigation des circonstances, menant vers une forme d’épanouissement personnel inédite.

En fait, ce que l’on nomme souvent ‘développement personnel’ prend ici une toute nouvelle dimension.

Au lieu de simplement apprendre à s’adapter à des situations difficiles, on s’engage dans une exploration profonde de notre identité et de notre relation au monde. Un nouveau niveau de leadership, qui peut avoir des effets profonds sur tous les aspects de notre vie.

Synthèse des avantages du coaching informel :

L’adoption du coaching informel offre une méthode puissante et transformative pour naviguer dans des situations complexes et développer le leadership. En se concentrant sur trois éléments clés, on peut en tirer le maximum de bénéfices.

  1. La navigation dans les contradictions : L’aptitude à détecter et manœuvrer avec intensité dans les situations de double contrainte évite les malentendus et les conflits, améliorant ainsi la qualité de la communication interpersonnelle et les relations de travail.

  1. Le renforcement du professionnalisme et du leadership : Le coaching informel accroît la notoriété et le respect envers l’individu, car il témoigne d’une grande maturité et d’une sensibilité systémique. Il développe une nouvelle intensité de leadership basée non pas sur la position hiérarchique, mais sur une compétence avérée et une habileté à résoudre les défis dans des contextes complexes.

  1. L’évolution personnelle : Le coaching informel, plus qu’un simple outil, offre une exploration profonde de notre identité et de notre relation au monde. En nous engageant dans cette recherche intérieure, nous ouvrons la porte à un épanouissement personnel inédit et à une véritable transformation.

En se déployant dans ces directions, le coaching informel ouvre un potentiel énorme.

V : Un pas vers une communication efficace

La maîtrise des doubles contraintes se révèle être un jalon essentiel pour toute personne en position de leadership ou évoluant dans un environnement où la communication occupe une place centrale.

Une meilleure compréhension des dynamiques inhérentes aux doubles contraintes peut ouvrir la voie à un niveau d’interactions plus efficace, afin d’établir des relations plus sereines et un leadership renforcé.

Rappelons les points clés de notre discussion :

  • La double contrainte, un défi complexe, est susceptible de générer des conflits et une inefficacité communicative. Souvenons-nous que les schizophrènes sont soumis à cela.
  • La méta-communication est un outil précieux pour comprendre et naviguer à travers les doubles contraintes.
  • Les techniques de coaching informel peuvent aider à déjouer les pièges potentiels en supprimant l’impossibilité de d’identifier la situation..
  • L’utilisation de ces techniques stimule le leadership, renforce la confiance et améliore la notoriété professionnelle.

Si cette approche suscite votre curiosité et que vous vous demandez comment ces techniques pourraient améliorer votre management ou celui de votre équipe, ou encore comment mieux gérer les doubles contraintes, je vous invite à prendre contact pour un café-visio.

Nous pourrions définir ensemble vos besoins spécifiques et voir comment le coaching informel pourrait répondre à ces derniers. 

Comment différencier coach, formateur et consultant ?

Coach ? Formateur ? Consultant ?... Ces trois métiers semblent similaires, parfois interchangeables. Ils représentent en réalité des professions différentes. Je vais t'aider à comprendre les différences entre ces trois professions, afin que tu puisses choisir la...

Pourquoi les leaders vous font vous sentir en sécurité – Simon Sinek

Comment le leader se différencie du dirigeant ? Pourquoi à l'armée donne-t-on une médaille pour son sacrifice au profit des autres alors qu'en entreprise on met en avant celui qui va dépasser les autres ? Quelle est donc cette différence fondamentale et pourquoi...

Les 9 leçons de GaryVee pour développer son business

Être un entrepreneur à l'ère du numérique est un véritable défi. Entre les conseils contradictoires, la surabondance de stratégies marketing à tester, et la difficulté de se démarquer dans l'océan de contenus, on peut facilement se perdre.  Puis, j'ai découvert...

Leadership et Personal Branding : Le duo gagnant

Chacun d'entre nous a déjà entendu parler de leadership et personal branding. Mais savais-tu qu'il existe un lien profond entre ces deux concepts ? 🚀 Une synergie qui, lorsqu'elle est bien exploitée, peut propulser ton image et ton influence à des niveaux...

Entrepreneur nouvelle génération, comment faire ?

Comment développer son projet d'entrepreneur ? Notoriété, réseaux sociaux, leadership, projet professionnel. C'est la crise ! Les solutions d'avant n'apportent plus de solutions efficaces. Il faut repenser son futur dans un contexte changeant. Se mettre à son compte...

Personal Branding LinkedIn amélioré – 22 astuces

Toi aussi, tu en as marre de passer inaperçu sur LinkedIn ? Imagine que LinkedIn soit une immense salle de réception où se retrouvent tous les professionnels du monde entier. 🌎 Pour attirer l'attention, il ne suffit pas de porter un joli costume ou une robe élégante....

Mentor ou coach : Comprendre les différences et faire le bon choix

Salut ! 👋 Si tu es ici, c'est sûrement parce que tu as entendu parler des termes "coach" et "mentor" et que tu te demandes quelles sont les différences entre les deux. Pas de soucis, je suis là pour t'aider à y voir plus clair ! 😉 Dans cet article, on va explorer...

Coaching en France : +12% et d’autres chiffres surprenants

Tu as envie de changer de vie, de booster ta carrière ou de te sentir mieux dans ta peau ? Tu as peut-être déjà pensé travailler avec un coach. Mais sais-tu ce qu’est le coaching, comment choisir un coach et quel est le marché du coaching en France ? Dans cet article,...

Théorie de l’identité sociale : mieux interagir au quotidien

La théorie de l'identité sociale est une théorie psychologique qui explique comment notre identité de groupe peut influencer notre comportement et notre perception du monde. Cette théorie a soulevé de nombreux problèmes et questions intéressantes, notamment sur la...

Artiste, fait la différence !

Trouver sa place dans le milieu artistique n'est pas chose facile. Comment percer ? Comment se faire remarquer ? Deux questions souvent difficiles à aborder de peur d'être demandeur, ou se survendre. Alors que faire ? La visibilité peut s'aborder de deux façons....
Olivier Parent

Envie de maîtriser les outils de coaching sans y perdre son temps et son argent ?

Reçois les infos importantes

Ton inscription est réalisée ! Bravo.

Pin It on Pinterest

Share This